La fatigue, le stress, les tensions qui étaient depuis un moment devenus des compagnons familiers  et pour Lui et pour moi se sont dissipés dans la douceur de cette semaine de vacances passée dans le jardin magique.

DSC_0046

Peu de farniente pourtant...le jardin avait besoin de soins et nous avions besoin des soins du jardin...les soins nous ont mutuellement remis d'aplomb,le jardin a retrouvé sa superbe, Lui a retrouvé le temps, j'ai retrouvé le sourire...

 Nous aimons tout deux ses longues journées ou seuls binette et adventices (et oui, j'aime cultiver le vocabulaire adéquat du jardinier intello...!) occupent les mains et l' esprit. Moi au milieu d'un parterre, Lui bataillant avec les bas de mur et nous croisant par instant avec juste un sourire béat, maculés de terre et transpirant de bonheur.

DSC_0063

Et le soir venu ou le matin, faire le tour ensemble de ce lieu délicieux, tasse de thé ou whisky à la main, suivant l'heure, nos pas accordés au rythme du jardin. Nous arrêter longuement pour disserter doctement sur la taille de la glycine ou de celle du boule neige.

DSC_0070

L'écouter me raconter l'odeur des oeillets qui s'ouvrent de plaisir au soleil sur les murets et qui Le ramène à son enfance, quand il jouait au tour de France avec ses figurines de coureurs - Jacques ANquetil et André Darrigade étaient ses idoles, le nez plongé dans les oeillets du petit jardin de sa Maman.

DSC_0061

Et reprendre la promenade..."et toi c'est quoi ton programme", "je ne sais pas, arroser la pivoine, peut-être"....

DSC_0084

"et toi ?"..."sans doute nettoyer les iris..."

DSC_0066

se séparer pour retourner à nos occupations silencieuses et solitaires...et se croiser encore, juste complices d'un instant suspendu que l'on imagine éternel.

DSC_0056